RP9 Apport du Doppler dans les atteintes vasculaires extracardiaques de la maladie de Kawasaki

RP9 Apport du Doppler dans les atteintes vasculaires extracardiaques de la maladie de Kawasaki

APPORT DU DOPPLER DANS LES ATTEINTES VASCULAIRES EXTRACARDIAQUES DE LA MALADIE DE KAWASAKI M FIKRI, N ALLALI, R DAFIRI RABAT- MAROC Objectifs : Montr...

973KB Sizes 0 Downloads 127 Views

APPORT DU DOPPLER DANS LES ATTEINTES VASCULAIRES EXTRACARDIAQUES DE LA MALADIE DE KAWASAKI M FIKRI, N ALLALI, R DAFIRI RABAT- MAROC

Objectifs : Montrer l'apport de l'imagerie dans le diagnostic et le suivi des anévrismes dans la maladie de Kawasaki. Matériels et méthodes : Il s'agit de 5 cas de Kawasaki chez des enfants dont l'âge est compris entre 6 mois et 5 ans, qui ont bénéficié d'un écho-Doppler cardiaque, abdominal et des membres. Résultats : Un anévrysme des artères coronaire et interventriculaire a été retrouvé dans tous les cas, un anévrysme de l'artère humérale dans 2 cas, et de l'artère fémorale dans 2 cas. Un cas exceptionnel d'anévrysme de l'artère hépatique a été rencontré chez un patient. Un hydrocholecyste a été associé dans 4 cas. Conclusion : Les anévrysmes du sujet jeune sont le plus souvent d'origine mycotique, inflammatoire ou secondaires à une vascularite, telle que la maladie de Kawasaki. Les artères coronaires sont les localisations les plus fréquentes des anévrismes. Des anévrismes systémiques peuvent également se développer et sont plus rares (2 % des cas) et intéressent surtout les artères axillo-brachiales et moins souvent, les artères ilio-fémorales. Les artères viscérales sont plus rarement touchées, avec quelques cas d'anévrismes de l'artère hépatique rapportés. - * Mots clés :Artères, inflammation - Artères, anévrisme - Pédiatrie

RPl O Poster commenté - Mercredi 79 - 1 1 h 48 - Théâtre

VARlABlLlTE DE LA MATURATION OSSEUSE DU POIGNET EN PERIODE PRE ET PER PUBERTAIRE. COMPARAISON DES METHODES D'EVALUATION N COLAVOLPE, K CHAUMO~TRE, P KBAIER,O DUTOUR, H CHAUDET, M PANUEL MARSEILLE - FRANCE Objectifs : Préciser la variabilité de la maturation osseuse en période péri pubertaire dans une population contemporaine en comparant 3 méthodes utilisant la main et le poignet : l'atlas de Greulich et Pyle (GP), la méthode de Tanner et Whitehouse (TW3-RUS) et la méthode de Sempé informatisée (Maturos 4.0 CD). Matériels et méthodes : Estimation par 2 lecteurs de l'âge osseux (AO) de 491 radiographies d'enfants indemnes de toute pathologie. Exploitation statistique des données (corrélation, écart type et variabilités). Résultats : Les écarts-types étaient de 13 et 14 mois chez les garçons et les filles avec l'atlas et TW3-RUS et de 13 et 11 mois avec Maturos 4.0 CD. La différence entre l'A0 et l'âge chronologique n'était significative qu'avec Maturos 4.0 CD chez le garçon (-3 mois ; p = 0,025 ; IC 95 % de-6 à O mois). Pour les 3 méthodes, les variabilités intra et inter observateurs étaient non significatives. Conclusion : Le GP et le TW3-RUS restent adaptés à notre population. Nos conclusions sont plus réservées pour Maturos 4.0 CD. L'importante variabilité de la maturation osseuse observée en péripubertaire est à prendre en compte dans les domaines médical et médico-légal. Mots clés : Os, minéralisation - Pédiatrie

concernant le cerveau fœtal normal et les reins de l'enfant ont été publiées. Notre but est d'évaluer la faisabilité de l'imagerie de diffusion du rein fœtal, mesurer la valeur de I'ADC dans une population de fœtus sans pathologie rénale et étudier la variation de 1'ADC selon l'âge gestationnel. Matériels et méthodes : Trente patientes (22 - 38 SA) explorées en IRM fœtale pour des anomalies sans retentissement rénal ont bénéficié de 2 séquences de diffusion centrées sur les reins fœtaux (axial et coronal). La séquence single-shot avec 4 valeurs de b (0,20,200 et 350 mm2/s)a été utilisée sur une machine 1,5T (durée de la séquence : 1 rnn 30). La valeur d'ADC a été calculée dans les 2 plans par ROI manuels. Résultats : Les valeurs moyennes d'ADC s'échelonnent de 1,2 x 1 0 - ~mm2 s-' à 1,8 x 10" mm2 S.'. Seuls 10 % des examens n'étaient pas de qualité suffisante pour un calcul d'ADC. Conclusion : Le calcul de 1'ADC rénal fœtal est faisable et pourrait être un outil d'évaluation fonctionnelle du rein fœtal. " Mots clés : Fœtus - Rein - IRM

DETERMINATION DU COEFFICIENTDE DIFFUSION (ADC) DU RElN FCïTAL : INTERET DANS LA PATHOLOGIE RENALE OU VASCULAIRE FCETALE K CHAUMO~TRE, A SARRAN,N COLAVOLPE, R DESBRIÈRE, C D'ERCOLE, M PANUEL MARSEILLE - FRANCE

Objectifs :Utiliser l'imagerie de diffusion et le calcul de I'ADC rénal en complément des séquences classiques dans certaines pathologies fatales. Matériels et méthodes : Dix patientes (24 - 36 SA) explorées en IRM fœtale pour des anomalies avec retentissement rénal ont bénéficié de 2 séquences de diffusion centrées sur les reins fœtaux (axial et coronal). La séquence single-shot avec 4 valeurs de b (0, 20, 200 et 350 mm2/s) a été utilisée sur une machine 1,5T (durée de la séquence : 1 mn 30). La valeur d'ADC a été calculée dans les 2 plans par ROI manuels. Les pathologies concernaient directement les reins (dilatation des cavités, reins hyperéchogènes, thrombose de la veine rénale, oligoamnios) ou pouvaient avoir un retentissement rénal (syndrome transfuseur-transfusé ou STT). Résultats : L'imagerie de diffusion notamment la séquence ADC a permis la visualisation du cortex rénal. Dans le cadre du S n , les valeurs d'ADC du transfuseur étaient plus élevées que celles du transfusé. Dans un cas de thrombose de la veine rénale gauche, le rein pathologique présentait une valeur ADC plus élevée que le rein controlatéral. Conclusion : Le calcul d'ADC pourrait être utile dans l'exploration des reins hyperéchogènes en comparant à des valeurs normales de même âge gestationnel. Cette séquence paraît prometteuse dans l'exploration du rein fœtal notamment dans les S n . Elle pourrait servir au diagnostic, à une approche pronostique et au suivi surtout quand une thérapeutique est réalisée (laser). L'intérêt de l'imagerie de diffusion dans les autres pathologies reste à démontrer. Mots clés : Fœtus - IRM fonctionnelle - Rein

RPl 1

IMAGERIE DE LA TUBERCULOSE ABDOMINALE CHEZ L'ENFANT. A PROPOS DE 40 CAS

DETERMINATION DU COEFFICIENT DE DIFFUSION (ADC) DU RElN FCETAL NORMAL : ETUDE PRELlMlNAlRE

N ALLALI,R DAFIRI RABAT - MAROC

K CHAUMO~TRE, A SARRAN,N COLAVOLPE, R DESBRIÈRE, C D'ERCOLE, M PANUEL MARSEILLE - FRANCE

Objectifs : L'imagerie de diffusion a fait ses preuves en pathologie cérébrale et commence à être utilisée pour l'exploration d'autres organes notamment les reins. Récemment, les valeurs normales d'ADC

Objectifs : Etudier les différents aspects de la tuberculose abdominale chez l'enfant. Matériels et méthodes : Quarante cas de tuberculose abdominale, explorés par : échographie abdominale (40 cas), scanner abdominal (10 cas), transit du grêle (9 cas), lavement baryté (2 cas) et IRM abdominale (1 cas).